Toulouse : le pouvoir d’achat immobilier à la baisse en 2022

Publié le 19 avril 2022

Accueil > Actualités > Toulouse : le pouvoir d’achat immobilier à la baisse en 2022

Toulouse, comme les autres villes de France, a été touchée par la crise sanitaire de l’année 2020. Elle a du mal à sortir sa tête de l’eau. Le secteur de l’immobilier neuf à Toulouse a connu des baisses importantes même si les demandes ne tarissent pas.

Que vous soyez propriétaire ou désiriez mener un projet d’investissement locatif dans le neuf à Toulouse, nous avons réuni pour vous les dernières informations relatives au marché de l’immobilier de la ville rose.

Faisons le point sur le marché du neuf à Toulouse !

Les prix pour un achat immobilier augmentent dans tous les quartiers en 2022

Toulouse continue de séduire, car le cadre y est agréable et il y fait bon vivre. Sachez que tous les quartiers toulousains ne se valent pas pour un projet d’achat d’une résidence principale ou d’un investissement locatif. Les quartiers les plus privilégiés pour un achat dans le neuf sont : Château de l’Hers-La Terrasse, Joliment-Les Argoulets, Guilheméry-Côte Pavée, Saint-Martin-du-Touch, Rangueil…

Si vous envisagez d’acheter dans le neuf à Toulouse, le prix du m2 s’élève à 3 684 €. Pour une maison, prévoyez 3 176 €/m2, tandis que pour un appartement, il faut compter dans les 2 525 €/m2. Une hausse de 2,1 % est intervenue le dernier trimestre et 3,9 % lors des 12 derniers mois. À titre indicatif, le mètre carré toulousain dépasse de 22 % celui des autres départements qui est à 3 011 € en moyenne.

Le prix moyen au m2 dans chaque quartier de Toulouse

Quelques quartiers toulousains ont doublé leur prix au mètre carré. Patte d’Oie, Amidonniers, Rangueil, Croix de Pierre, Juncasse-Argoulets, Purpan, Casselardit en sont de bons exemples. La hausse la plus surprenante est celle du quartier de Basso Cambo avec un taux de 17 % en 2021. Les quartiers en tête dont le m2 dépasse les 5 000 € sont Saint-Gorges, Saint-Etienne, Carmes, Capitole et Saint Aubin. En queue de liste et en dessous de 2 000 € le m2, vous trouverez : Papus, Roseraie, Reynerie et Faourette.

Les prix quartier par quartier sont les suivants :

  • Arènes (3210 €/m²)
  • Arnaud Bernard (4530 €/m²)
  • Amidonniers (4380 €/m²)
  • Barrière de Paris (2670 €/m²)
  • Basso Cambo (2870 €/m²)
  • Bonnefoy (3230 €/m²)
  • Capitole (5320 €/m²)
  • Carmes (5150 €/m²)
  • Casselardit (3210 €/m²)
  • Château de l’Hers (3060 €/m²)
  • Compans (3910 €/m²)
  • Côte pavée (3870 €/m²)
  • Croix-Daurade (2600 €/m²)
  • Croix de Pierre (2690 €/m²)
  • Faourette (1390 €/m2)
  • Fer-à-Cheval (3830 €/m²)
  • Guilhemery (3480 €/m²)
  • Jules-Julien (3640 €/m²)
  • Juncasse-Argoulets (2830 €/m²)
  • Saint-Étienne (5710 €/m²)
  • Saint-Georges (5450 €/m²)
  • Saint-Aubin/Dupuy (4910 €/m²)
  • La Cépière (2400 €/m²)
  • La Fourguette (2090 €/m²)
  • Lalande (2520 €/m²)
  • Lardenne (2990 €/m²)
  • La Terrasse (3130 €/m²)
  • Le Busca (4510 €/m²)
  • Les Chalets (4830 €/m²)
  • Les Izards (2270 €/m²)
  • Les Pradettes (2230 €/m²)
  • Marengo-Jolimont (3500 €/m²)
  • Matabiau (4750 €/m²)
  • Minimes (3180 €/m²)
  • Montaudran-Lespinet (2910 €/m²)
  • Patte d’Oie (3820 €/m²)
  • Papus (1500 €/m2)
  • Pont des Demoiselles (3440 €/m²)
  • Pouvourville (3170 €/m²)
  • Purpan (2570 €/m²)
  • Rangueil (3470 €/m²)
  • Reynerie (1230 €/m²)
  • Roseraie (1970 €/m²)
  • Saint-Agne (3580 €/m²)
  • Saint-Cyprien (4750 €/m²)
  • Saint-Martin du Touch (2640 €/m²)
  • Saint-Michel (4220 €/m²)
  • Saint-Simon (2470 €/m²)
  • Sauzelong-Rangueil (2810 €/m²)
  • Sept Deniers (3370 €/m²)
  • Soupetard (2260 €/m²)

Les loyers augmentent également !

Tout est en perpétuelle augmentation. Les loyers à Toulouse ne sont pas épargnés par ce constat. Mais même s’ils connaissent un accroissement de manière progressive, ils restent moins chers qu’ailleurs.

Toutefois, pour éviter une flambée des prix, les hausses de loyers d’habitat de biens meublés ou vides sont soumises à la loi de 1948. Elles sont plafonnées par l’IRL (Indice de Référence des Loyers). Pour réviser le montant de son loyer, le propriétaire doit se baser sur cet indice qui a été réévalué par l’Insee à 131,12 au deuxième trimestre de 2021. Ce qui équivaut à une hausse de 0,42 % comparée au montant du trimestre antérieur. Par exemple : un loyer de 750 € sera augmenté à 753,15 € (soit une augmentation de 3,15 €).

Un record de transactions en 2021

Le marché toulousain a continué sur sa lancée jusqu’à ce que l’année se soit terminée. Après la crise sanitaire, un phénomène de rajustement a été constaté. Celui-ci a généré des prises de décision rapides. Les chiffres de 2021 diffusés par les Notaires de la Cour d’Appel toulousain ont en attesté qu’une hausse de 11 % a été rapportée pour les appartements neufs. En revanche, elle a été de 6,7 % pour les appartements anciens. Les maisons anciennes ont subi une hausse de 16 % et 28 % pour les terrains à bâtir. Au total, 35 300 transactions de biens ont eu cours dans la région toulousaine en 2021. Les hausses sont palpables à tous les niveaux.

Pour 2022, de nombreux éléments peuvent changer la donne : l’élection présidentielle, la guerre en Ukraine, le coût de la vie… Même si la pierre reste une valeur sûre qui peut traverser toutes les crises, les inquiétudes gagnent du terrain.

Immobilier neuf : la demande de logement également en augmentation

Les promoteurs immobiliers toulousains s’inquiètent de la situation du secteur immobilier en place, notamment en ce qui concerne le taux des mises en vente. La crise de l’offre de 2019 persiste encore deux années plus tard. Seuls 4 351 logements ont trouvé preneurs sur l’air urbain en 2021. C’est 5 % de moins que l’année précédente.

Malgré l’absence de nouvelles offres, nous sommes quand même confrontés à une forte demande. Une hausse des ventes a été notée par rapport à celle de 2020 (5 391 ventes – soit 14 %, comparées à celles en 2020). En 2019, plus de 7 100 ventes ont été comptabilisées au détail. Cette année, les promoteurs veulent à tout prix redresser le secteur immobilier neuf à Toulouse. L’objectif étant de combler les demandes et de réduire les effets de la crise.

Dernières actualités

Pour la catégorie vie a toulouse

plan-relance-urgence-construction-haute-garonne
Actualités
La filière de la construction en Haute-Garonne demande un plan d’urgence

Depuis le 11 mai dernier, les chantiers ont repris en Haute-Garonne. Cependant, la filière s'inquiète…

TOULOUSE LE FUTUR VISAGE DE LA MÉTROPOLE
achat/investissement
Toulouse : le futur visage de la métropole

Plus que jamais Toulouse attire. Pour faire face à l’explosion démographique, la métropole cherche à…

Toulouse, capitale des mobilités du futur
Actualités
Toulouse, capitale des mobilités du futur

Depuis longtemps capitale de l’aéronautique, Toulouse étend son champ d’action et s’attaque aux mobilités du…