La Tour d’Occitanie : pas encore construite, elle fait déjà parler d’elle

Accueil > Actualités > La Tour d’Occitanie : pas encore construite, elle fait déjà parler d’elle

C’est le mercredi 17 juillet que le permis de construire de la fameuse Tour d’Occitanie a été finalement validé, tout comme le projet Toulouse EuroSudOuest. L’objectif : démarrer les travaux avant le début des élections municipales de 2020. En même temps, le quartier Matabiau refait peau neuve…

Explications.

Un projet largement remis en cause qui ne faillit pas voir le jour

2 ans, deux longues années se sont écoulées pour que le maire de Toulouse puisse enfin voir le projet aboutir. En effet, tout a commencé par le nom pressenti pour la tour pour continuer par les vives critiques des habitants de la ville rose concernant l’implantation et la structure de la construction. Pour preuve de contestation, il s’est même monté un collectif ayant pour but de faire valoir le mécontentement des citoyens.
Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, n’a pas pour autant baissé les bras malgré les difficultés rencontrées autour du projet TESO (Toulouse EuroSudOuest). Projet plus global d’aménagement du quartier Matabiau dans l’objectif d’étendre l’hypercentre de la ville, qui, rappelons-le englobait la construction de la tour. Autre point suscitant les controverses : la ligne de TGV tant attendue, intégrée à ce nouveau projet, a été contestée par l’Etat, de quoi raviver le mécontentement des Toulousains.
C’est donc dans ce contexte assez tendu que la validation du projet s’est faite, apportant une bouffée d’oxygène à la mairie de Toulouse. 5 avis favorables ont été donnés par la Commission d’enquête publique, ce qui laisse présager une issue plutôt positive pour le projet dans sa globalité.

Zoom sur la Tour

quartier-matabiau-travauxAvec ses 153 mètres de hauteur, la tour, dessinée par l’architecte Daniel Libeskind devrait être édifiée sur un terrain appartenant à la SNCF aux abords de la gare Matabiau.
Ce ne sont pas moins de 40 étages qui vont être réalisés en spirale ayant un peu la forme d’une flèche sur son socle. Grande singularité de cette construction : elle arborera 2 000 m² d’espaces verts, soit à peu prés l’équivalent de son emprise au sol.
Les 8 premiers étages de la tour hébergeront un hôtel Hilton ainsi que des commerces divers (environ 2000 m²) et des locaux professionnels destinés à la SNCF. Les autres étages quant à eux se composeront d’environ 11 000 m² de bureaux à louer, une centaine de logements haut de gamme ainsi qu’un rooftop avec un bar restaurant panoramique au niveau des deux derniers étages de la tour.
Si la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture apposait un avis favorable malgré la proximité du canal du midi (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), la commission d’enquête publique, malgré son avis toutefois favorable, émettait deux réserves au projet :

  • que le financement d’un programme de logements sociaux (3 950 m²) soit intégré au projet d’aménagement du quartier de la gare
  • que le promoteur signe un contrat de suivi scientifique pour une durée de 9 ans inhérent à la végétation

Désolé, nous n'avons pas d'actualités en ce moment.