Immobilier : L’observatoire des loyers va veiller au marché immobilier toulousain

Accueil > Actualités > Immobilier : L’observatoire des loyers va veiller au marché immobilier toulousain

À la rentrée prochaine les pouvoirs publics vont lancer à Toulouse l’Observatoire des loyers. Ce dispositif va permettre aux particuliers, aux professionnels et aux élus de garder un oeil sur le marché immobilier de la ville rose.

C’est en 2013 que le premier Observatoire des loyers a vu le jour. Son but est de rendre publics les résultats de 114 communes dites tendues comme le sont Paris, Toulouse, Bordeaux… Dès 2013, il était question d’instaurer à Toulouse cet Observatoire des loyers, suite à la mise en vigueur de la loi ALUR, avant d’être finalement annulé par la municipalité.

Cet observatoire permettra aux élus d’adopter une politique du logement adaptée à leur ville. À Toulouse, il est question de 145 000 logements appartenant au “parc locatif privé”, ce sont des logements qui ne sont pas gérés par des bailleurs HLM. Ils représentent, pour la plupart, des T2 et T3, ce qui s’explique par la grand nombre d’étudiants, ces derniers constituant 62% des nouveaux arrivants chaque année. L’observatoire permettra aussi aux particuliers de mieux connaître le marché immobilier toulousain avant de louer ou d’investir.

D’après les derniers résultats communiqués par l’Observatoire des loyers, le marché toulousain est stable et propose un loyer mensuel à 9,9 € / m2 pour un appartement de 61 m2. Bien sûr, les loyers varient en fonction de la nature du logement et de son emplacement…

Dernières actualités

Actualités
L’immobilier en 2016 : ce qui va changer

  À l’image de nombreux autres secteurs, l’immobilier évolue en 2016. Mais contrairement à d’autres…

Lire l’article

construction-maison-toulouse
Actualités
Bilan : le marché de la construction de maisons individuelles à Toulouse

Le marché des maisons individuelles à Toulouse favorable aux primo-accédant Le marché de la construction…

Lire l’article

s53_modele_ant
Actualités
La baisse des taux favorise la remontée des prix

  Les taux d’intérêts n’en finissent pas de chuter depuis janvier 2015. Leur faiblesse pousse…

Lire l’article