Immobilier : la crise du logement s’amplifie

Publié le 9 novembre 2015

Accueil > Actualités > Immobilier : la crise du logement s’amplifie

La même question revient chaque année, à l’heure où débute la trêve hivernale : la situation immobilière des Français s’est-elle améliorée ? Un rapport de la fondation Abbé Pierre tire la sonnette d’alarme : en 2014, les expulsions ont augmenté de 15%.

 

La crise du logement est un vieux serpent de mer. Tous les gouvernements successifs depuis trente ans ont tenté, à coups de dispositifs fiscaux, d’améliorer la situation de milliers de ménages. Rien n’y a fait et la situation est alarmante, selon la fondation Abbé Pierre. En effet, 15% des Français ont des difficultés à trouver un logement.

Les raisons sont nombreuses et connues : prix élevés (malgré une baisse relative en 2015), construction de logements neufs en berne, habitations insalubres ou mal isolées, etc… Dans son dernier rapport, la fondation pointe le chiffre de 10 millions de personnes touchées par la crise du logement. Les mal-logés seraient plus de 3,5 million et parmi eux, 695 000 seraient tout simplement privés de domicile.

2,64 millions de logements vacants

Les chiffres sont implacables. Le marché immobilier se gargarise en cette fin d’année d’une baisse des prix des logements, alors que les prix dans l’ancien ont augmenté de 141% entre 1995 et 2015, soit plus du double en à peine 20 ans.

Et les constructions de logements neufs ne compensent malheureusement pas cette hausse. Si François Hollande avait annoncé vouloir construire 500 000 nouveaux logements par an tout au long de son quinquennat, cette promesse est un échec. En 2014, seulement 356 200 logements ont été construits, soit le chiffre le plus faible depuis 2009.

Et pourtant. Et pourtant, il y aurait 2,64 millions de logements vacants sur le territoire français. Cela correspond à 7,8% de l’ensemble des logements, contre 6,3% il y a 10 ans. Le constat est particulièrement sévère à Paris, où la demande est la plus forte : 14% du parc parisien correspondrait à des résidences secondaires ou à des logements occasionnels.

Les politiques anciennes et actuelles ont prouvé leurs inefficacités depuis des années. Le temps est peut-être venu d’en inventer des nouvelles.

Crédit photo Jean-Pierre Dalbera/flickr

Dernières actualités

Actualités
Immobilier : le marché toulousain reste très dynamique

La crise de Covid-19 ne semble pas dissuader les investisseurs qui continuent activement leurs recherches…

Teleo-telepherique-urbain-toulouse-pylone
Actualités
Téléo : le troisième pylône érigé

Le 17 août dernier, l'élévation d'un nouveau pylône du futur téléphérique de Toulouse, Téléo, a…

Toulouse, première ville étudiante
Actualités
Toulouse, meilleure ville étudiante de France

Toulouse arrive en tête du classement des meilleures villes étudiantes de France, réalisé pour la…