La baisse des taux favorise la remontée des prix

 

Les taux d’intérêts n’en finissent pas de chuter depuis janvier 2015. Leur faiblesse pousse les prix de l’immobilier vers le haut.

 

 

 

 

 

 

 

Si le marché immobilier affiche une forme remarquable en cette année 2016, c’est en grande partie du à la faiblesse des taux d’intérêt. Supérieur à 4% pour un prêt sur 20 ans en janvier 2012, il n’est plus que de 1,3% actuellement, pour les meilleurs dossiers. Cet accès facilité au crédit a permis au secteur immobilier d’amorcer sa reprise sous les meilleurs auspices.

 

Mais les premières conséquences n’ont pas tardé à se faire jour, notamment sur les prix. Alors qu’ils étaient orientés à la baisse depuis plusieurs années et notamment dans l’ancien, ils sont de nouveau orienté à la hausse. L’accès au crédit étant plus simple, les promoteurs et autres agents immobiliers ont senti le renversement de situation. Et ont décidé d’en profiter en augmentant les prix des logements.

La loi Pinel aussi

La loi Pinel, dispositif d’incitation à l’investissement locatif, a également participé tant au redressement du marché qu’à la hausse des prix. Depuis sa promulgation fin 2014, la loi a clairement rassuré les investisseurs et les a ramenés sur le marché. Des nouveaux propriétaires qui ont suivis la tendance, en augmentant les loyers petit à petit.

 

La question est donc de savoir ce qu’il va se passer à l’avenir. En ce qui concerne les taux d’intérêts, rien n’indique qu’une remontée spectaculaire va se produire, bien au contraire. Une stagnation, et pourquoi pas encore quelques baisses légères, sont attendues. Pour les prix, ils devraient également continuer à grimper, mais à un rythme moins soutenu que lors les années 1990 - 2000. L'actualité immobilière sera dense...